Hélène Berenguier, Directrice adjointe du FIPHFP, et Mohammed Benlahsen, Président de l’Université de Picardie Jules Verne, ont signé, jeudi 14 juin, leur première convention en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap.

Accueillant chaque année plus de 30 000 étudiants, l’Université de Picardie Jules Vernes compte actuellement, parmi ses 2 265 agents, 68 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE). En signant une convention avec le FIPHFP , l’Université souhaite développer sa politique handicap, favoriser le recrutement, le maintien dans l’emploi et la formation des agents en situation de handicap. Parmi les objectifs de cette convention, l’Université projette d’atteindre un taux d’emploi légal de 3,96 % en recrutant 29 bénéficiaires de l’obligation d’emploi d’ici à 2020.

Le partenariat prévoit un financement sur 3 ans à hauteur de 498 951 euros pour le FIPHFP et de 502 319 euros pour l’Université. Cela permettra à l’employeur public de déployer un plan d’actions ambitieux autours de 7 axes prioritaires :

Axe 1 : Renforcer la structuration de la politique handicap au sein de l’Université
Axe 2 : Mettre en place une gouvernance et un suivi des actions handicap
Axe 3 : Améliorer l’accessibilité des postes de travail
Axe 4 : Recruter de nouveaux agents en situation de handicap
Axe 5 : Faciliter le maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap
Axe 6 : Déployer des actions de communication et de sensibilisation
Axe 7 : Innover dans le domaine du handicap