Dans le cadre de la grande concertation lancée le 19 juillet dernier par l’Etat pour repenser les aides, dispositifs et modalités d’accompagnement pour améliorer l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées, des groupes de travail (GT) thématiques associant les différentes parties prenantes du champ du handicap et de l’emploi sont organisés. Le FIPHFP s’est vu confier le pilotage du GT3 « Mobilisation nationale sur la formation ».

Quatre objectifs sont assignés à ce groupe de travail :

  • La mise en accessibilité universelle des CFA, organismes de formation et opérateurs du CEP ;
  • La sécurisation des transitions des parcours d’accès ou retour à l’emploi ;
  • Une qualification pour tous, tout au long de la vie professionnelle ;
  • Une analyse du cadre réglementaire pour la mobilisation des outils de formation.

L’objectif de cette concertation : faire émerger des propositions, avec modalités concrètes de mise en œuvre, d’ici fin avril 2019.

Le GT3 s’est réuni le 31 janvier dernier, dans la configuration « groupe expert », en présence notamment de l’Association des Régions de France et de la DGEFP. Le travail mené lors de cette réunion a permis de souligner que le Plan Investissement Compétences (PIC) est une opportunité remarquable pour la formation des personnes en situation de handicap, tant par son ampleur que par sa focalisation sur les personnes les plus éloignées de l’emploi.

Le GT3 recommande donc que dans chaque projet, les Régions, en concertation avec l’État, inscrivent une priorité pour la formation des personnes en situation de handicap. Cette formation doit en priorité porter sur des savoirs de base ou les compétences clés et le savoir être, pour favoriser l’insertion professionnelle. Il recommande que les instances des PRITH soient consultées sur ce volet handicap.