Le processus de maintien dans l'emploi intervient lorsqu'un handicap survient ou s'aggrave chez un agent. Retrouvez, dans la vidéo ci-dessous, le témoignage des agents du Conseil départemental du Var et l’accompagnement du FIPHFP dans le cadre de leur convention.

Le FIPHFP est un catalyseur de l'action publique en matière d'emploi des personnes en situation de handicap. Le Directeur, la Directrice adjointe et le Président du Comité national du FIPHFP reviennent en image sur ses missions : impulser une dynamique et inciter les employeurs publics à agir en favorisant le recrutement, l'accompagnement et le maintien dans l'emploi au sein des trois fonctions publiques. Retour en images sur les missions de ce Fonds au service des employeurs publics et de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

La loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, élargit la mission des Organismes de Placement Spécialisé (OPS) au maintien dans l’emploi à compter du 1er janvier 2018. Dans cette optique, la DGEFP, l'Agefiph, le FIPHFP et Pôle Emploi lancent un appel à projets en vue du conventionnement des futurs OPS.

Découvrez dans cette vidéo le témoignage du Président du Comité national du FIPHFP sur les enjeux de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005.

Pôle emploi des Hauts de France organise, du 06/09/2017 au 13/10/2017, un salon de l'apprentissage et de l'alternance sur l'ensemble de son territoire pour le Nord, le Pas de Calais, l'Aisne, l'Oise et la Somme.

Le FIPHFP vient de publier une plaquette institutionnelle présentant ses missions, son organisation et son accompagnement au plus près des employeurs publics.

La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées a présenté, lors du conseil des ministres du 7 juin 2017, une communication intitulée "Handicap : une priorité du quinquennat".

Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP a assisté au lancement de la concertation du 4ème Plan Autisme le 6 juillet dernier à l’Elysée sous la haute autorité du Président Emmanuel Macron, en présence de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale et Agnès Buzin, Ministre des Solidarités et de la Santé.

L'année 2016 a été riche en évènements pour le Fonds avec la nomination d'un nouveau Comité national et l'élection de son Président, Dominique Perriot. Le FIPHFP a été doté de nouvelles compétences grâce au décret du 10 juin permettant de renforcer son efficacité.

Vendredi 30 juin, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP ) et les Villes de Lille, d’Hellemmes et de Lomme ainsi que leurs trois Centres communaux d’action sociale (CCAS ) ont signé une convention triennale visant à faciliter l’insertion socioprofessionnelle et le maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap des collectivités.

Lors de la séance du comité national du FIPHFP du 23 mai 2017, il a été confirmé que le programme d’accessibilité bâtimentaire ne serait pas prolongé.

Retrouvez l’émission de Vivre FM dédiée à l’emploi accompagné.

En février 2016, le FIPHFP a obtenu pour la première fois la certification ISO 9001, délivrée par Bureau Veritas Certification. Cette norme certifie que le FIPHFP est engagé dans une démarche d’amélioration permanente, et qu’il perfectionne son organisation pour répondre au mieux aux attentes des employeurs publics.

Marc DESJARDINS et Jean-Pierre BENAZET, représentant respectivement le FIPHFP et CHEOPS (Conseil National Handicap Emploi des Organismes de Placement Spécialisé), ont signé le 17 mai 2017, dans les locaux du Sénat à Paris, leur première convention nationale de partenariat.

Alors que la campagne de recrutement des apprentis dans le secteur public est lancée pour 2017/2018, une circulaire présente les évolutions apportées ces derniers mois au dispositif dans la fonction publique de l'Etat.

Le FIPHFP a décidé de limiter à 100 000 € les financements pouvant être mobilisés par un employeur sur la plateforme e-service sur une période glissante de référence de 3 ans.