Hélène Berenguier, Directrice adjointe du FIPHFP, et Mohammed Benlahsen, Président de l’Université de Picardie Jules Verne, ont signé, jeudi 14 juin, leur première convention en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap.

Pour accompagner les employeurs dans la gestion du handicap au travail, l’ANFH met à disposition une boîte à outils téléchargeables, utilisables directement ou modifiables.

Lors de l'examen en commission du projet de loi "Avenir professionnel " le 30 mai 2018, les députés ont prévu que le Compte personnel de formation (CPF) des travailleurs handicapés soit majoré.

Avec le soutien de l'AGEFIPH, l'APF a lancé une collection de vidéos destinées aux personnes en situation de handicap, leurs proches ou les professionnels non spécialistes, sur le thème de l'emploi.

Dans le cadre de ses missions, Handi-Pacte Hauts-de-France a mis en oeuvre un observatoire régional de l’emploi des personnes en situation de handicap dans la Fonction publique afin de pouvoir disposer de données quantitatives et qualitatives permettant, par la suite, de mieux orienter l’action des acteurs régionaux pour définir et formaliser une politique adaptée de gestion du handicap en milieu de travail ordinaire.

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a présenté son projet de loi intitulé “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel” le vendredi 27 avril. Il constitue la première étape de la réforme de l’emploi des travailleurs handicapés. Mais pour le moment, le texte s’attache surtout à simplifier le dispositif réglementaire.

Le FIPHFP finance au cas par cas des aides techniques et humaines qui permettent aux employeurs publics de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Le duoday est un dispositif national unique, d'une simplicité redoutable : une entreprise ou une organisation publique accueille le temps d'une journée, une personne en situation de handicap en duo avec un collaborateur volontaire.

La campagne de Déclaration de l’Obligation d’Emploi des Travailleurs Handicapées (DOETH) a lieu du 2 avril au 31 mai 2018. Pour accompagner les employeurs publics dans cette démarche, le FIPHFP organise, en région Hauts-de-France, deux journées d’accompagnement pour les personnes ayant en charge cette activité.
Cet accompagnement est proposé, en priorité, aux référents handicap ou toutes autres personnes chargées de la DOETH (ainsi qu’aux centres de gestion).

La campagne de déclaration annuelle au FIPHFP se déroulera du 2 avril au 31 mai 2018.

Ce lundi 19 mars 2018, David DEWEZ prend les fonctions de Directeur des Services d’AASIMH, Association Axonaise Spécialisée dans l’Insertion et le Maintien en Emploi des personnes Handicapées.

Mardi 13 mars 2018, Rodolphe Bourret, Directeur du Centre Hospitalier de Valenciennes, et Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP , ont signé leur première convention en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l'emploi des agents en situation de handicap.

Le 6 mars 2018, Sophie Cluzel, Secrétaire d État aux personnes handicapées, a inauguré le premier Comité de Pilotage de l’Emploi Accompagné en présence des principaux acteurs mobilisés pour concrétiser sur le terrain l’article 52 de la loi Travail (État via les DIRECCTE et les ARS , CNSA qui pilote les MDPH , Agefiph, FIPHFP , Services Publics de l’Emploi, Représentants des Associations et du Collectif Emploi Accompagné...).

La France compte plus de 1,3 millions de jeunes qui ne sont ni à l’école, ni à l’université, ni en apprentissage, ni en emploi. Une situation qualifiée de « gâchis » par le gouvernement qui refuse cette « fatalité ». Matignon a donc dévoilé le 9 février 2018 son plan pour « transformer l’apprentissage », qui s’appuie sur le rapport de Sophie Brunet. Certaines mesures pourraient concerner spécifiquement les personnes en situation de handicap.

Pour que la politique du handicap puisse se diffuser dans l’ensemble des ministères, le Premier ministre a demandé à chaque membre du gouvernement de désigner un correspondant handicap. La Secrétaire d’état en charge des personnes handicapées les a réunis pour une première séance de travail.

Le 14 février 2018, le Président et le directeur du FIPHFP ont été auditionnés par la commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale. Suite aux rapports des inspections (IGAS-IGS et Cours de Comptes), le FIPHFP et l’Agefiph se sont exprimés au sujet des différentes préconisations et on répondu aux questions des membres de la commission. Marc Desjardin s’est ainsi dit « favorable » à une réforme du dispositif à condition de préserver certains modes de fonctionnement jugés efficaces, tels que la « mutualisation entre les administrations » ou encore la structuration des « politiques handicap ».