Paru le 27 décembre 2016, le décret d’application « emploi accompagné » de la loi Travail constitue « une avancée considérable » pour l’emploi des personnes handicapées psychiques en milieu ordinaire, selon le Président de Messidor.

Les travailleurs handicapés en établissement et service d'aide par le travail (ESAT) ont accès au compte personnel de formation (CPF).

Un questionnaire a été adressé en 2016 aux employeurs publics de plus de 350 agents afin de mieux connaître la situation régionale en matière d’insertion professionnelle et de maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique en Picardie, ce qui permettra par la suite de mieux orienter l’action des acteurs régionaux pour définir et formaliser une politique adaptée de gestion du handicap en milieu de travail ordinaire.

Dans le cadre de la réécriture du Guide, à jour de l'ensemble des textes juridiques récents, et notamment de l'article 17 du décret du 10 juin 2016 concernant les dépenses déductibles, le FIPHFP a intégré le comité éditorial par le biais de son Conseil scientifique.

Le jeudi 15 décembre s’est tenu à Beauvais le colloque FIPHFP  en région Hauts de France, devant une centaine de participants. Des représentants des trois fonctions publiques se sont succédés sur scène lors des trois tables rondes, afin de partager leurs expériences, leurs bonnes pratiques et leur politique handicap.

Un nouveau président et deux nouveaux vice-présidents pour le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.

Le rapport annuel national 2015 du Fonds vient de paraître et souligne les résultats obtenus en faveur de l’insertion des personnes en situation de handicap dans l’emploi.

Lors du Comité interministériel du handicap (CIH) du 2 décembre 2016, le Gouvernement annonce 90 mesures à destination des personnes handicapées, dans 14 grands domaines.

Faire connaître, encourager et promouvoir l’action des employeurs publics ainsi que le rôle des professionnels du handicap, en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique tel est l’objectif des Prix de l’exemplarité.

Un décret du 10 juin dernier modifie sensiblement certaines dispositions liées au FIPHFP, notamment, les modalités de calcul des unités bénéficiaires liées à la sous-traitance au secteur adapté et protégé.

La démarche de maintien dans l'emploi repose sur l'identification d'un risque d'inadaptation au poste de travail, le plus en amont possible, et fait intervenir des acteurs dont le rôle est d'anticiper et de se coordonner pour mener à bien les différentes phases d'analyse et de traitement de la situation.

L'EPSoMS, représentée par Jérémy Lhorloge de l'atelier cuisine de Gézaincourt, accompagné de Cyril Richet, moniteur cuisine sur la Table du Maraicher ont participé le samedi 19 novembre au concours de l’Assiette Gourm’Hand.

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique poursuit son action régionale et donne rendez-vous aux employeurs publics et aux partenaires locaux.

Issue d’un projet européen élaboré en 2008, la reconnaissance des compétences professionnelles pour les personnes en situation de handicap a été rendue possible grâce à l’implication d’établissements partenaires (EPSoMS, ADSEA 80, La vie active…). Au fil des années, cet engagement de partenaires nommé « Différent & Compétent en Picardie » a permis la mise en place d’un réseau régional (ex Picardie.). Celui‐ci vise à développer ce dispositif de reconnaissance de compétences auprès des publics orientés en ESAT, Entreprise Adaptée (EA), Institut Médico‐Educatif (IME) et du milieu ordinaire.