En travaillant avec un ESAT ou une EA, les employeurs ont la possibilité de réduire leur contribution au FIPHFP.

Le concept d'emploi accompagné fait pour la 1ère fois son apparition dans un texte de loi français. Il propose un accompagnement pérenne pour les travailleurs handicapés qui souhaitent travailler en milieu ordinaire.

Une réunion d'information sur la sous-traitance au secteur protégé et adapté : l’autre moyen de remplir ses obligations d'emploi de personnes en situation de handicap aura lieu le vendredi 17 Juin de 9h00 à 12h30 en salle C202 de l'APRADIS Picardie (6 rue des deux ponts à Amiens).

Le recours à l'insertion professionnelle de personnes en situation de handicap par la voie de l'intérim peut être l’occasion de rencontrer des personnes compétentes et de se convaincre que le handicap n’est pas un obstacle à l’emploi.
Cette solution est aussi un moyen de remplir ses obligations d'emploi de personnes en situation de handicap.

Intervenant en conclusion de la Conférence nationale du handicap à Paris le 19 mai 2016, le Président de la République a réaffirmé l’ambition de l’État « de faire en sorte que la personne handicapée ne se heurte à aucune limite […] dans ses projets » à commencer par ses projets professionnels. L’insertion professionnelle des personnes handicapées, condition de leur autonomie, est un défi important à relever car ces personnes « paient un lourd tribut aux mutations économiques, aux exigences de performance », a rappelé le chef de l’État. Les chiffres sont parlants : le taux de chômage des personnes handicapées reste deux fois plus élevé que la moyenne nationale (18 % fin 2015) avec environ 470 000 chômeurs handicapés recensés, dont plus de la moitié sont de longue durée et 46 % sont âgés de 50 ans ou plus.

Un des objectifs du Pacte territorial pour l'emploi des personnes en situation de handicap dans la Fonction publique est de développer un observatoire de l’emploi personnes en situation de handicap.

La journée annuelle de l’ANDCDG (Association Nationale des Directeurs de Centres De Gestion de la fonction publique territoriale) a réuni plus de 80 personnes dans les locaux du CIG de la Petite Couronne à Pantin le 27 mai dernier.

Le FIPHFP a rendu public, mardi 24 mai, ses résultats 2015 en matière d’emploi des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques. Pour la première fois, le taux d’emploi légal des personnes en situation de handicap dépasse le seuil des 5% pour atteindre 5,17%.

C’est la loi handicap du 11 février 2005 qui a mis en place la Conférence Nationale de Handicap (CNH) dans le but de pouvoir réunir les instances et les associations en lien avec le handicap pour débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes handicapées.

Le 19 mai dernier, à l’Elysée, s’est tenu la 4ème Conférence nationale du handicap en présence du Président de la République. Après une introduction de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et de Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, la conférence s’est déroulée autour de 4 tables-rondes dont une consacrée à « l’Emploi accompagné » en présence de Myriam EL Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Cette année, la journée mondiale du 12 mai consacrée à la fibromyalgie était pleine d’espoir ! En effet, à la demande du Député de l’Oise, Patrick Carvalho, une commission d’enquête de 30 membres sur la fibromyalgie, ses conditions de reconnaissance et de prise en charge, vient d’être lancée. Reconnue comme  « maladie  » par l’OMS, elle est une pathologie complexe et souvent invalidante. Elle touche entre 1,5 et 2 millions de Français et majoritairement les femmes, et elle se caractérise notamment par des douleurs musculaires chroniques handicapantes. Alors que sa voisine la Belgique l’a reconnu comme maladie, la France continue de considérer la fibromyalgie comme un syndrome n’ayant pas de cause connue. Cette situation a de terribles conséquences pour les salariés atteints de cette maladie : errance médicale, pas de professionnel de santé dédié, des traitements anti-douleurs accompagnés souvent d’effets secondaires…

La loi Handicap du 11 février 2005 vient de connaître à nouveau quelques aménagements (la dernière datant du 24 décembre 2015) à travers l’arrêté du 23 mars 2016.

La huitième édition du festival Regards croisés se tiendra les 6 et 7 octobre 2016 au Novotel Atria à Nîmes. Créé en 2009 à l’initiative de l’association L’Hippocampe, ce Festival intervient auprès des entreprises en sensibilisant les directions des ressources humaines et les managers sur la notion de handicap et la valorisation des personnes concernées.

L’application ObServeur se veut le tout premier outil permettant d’identifier et d’anticiper les besoins des personnes handicapées. Commune à tous les acteurs du handicap, cette plateforme en ligne sécurisée vise notamment à optimiser leurs accompagnement et parcours de vie.