Depuis le 1er janvier 2019, les mesures de simplification permettent à certains titulaires de l’AAH, de la CMI et de la RQTH de les obtenir à vie. Quant à l’AEEH, elle peut être attribuée jusqu’aux 20 ans de l’enfant.

Hélène Berenguier, Directrice adjointe du FIPHFP, et Sophie Delmotte, Directrice générale du Groupe Hospitalier Seclin Carvin (GHSC) ont signé, en présence de Bernard Debreux, Maire de Seclin, et de Philippe Kemel, Maire de Carvin, ainsi que d’Anne Batt, représentant la direction régionale de la Banque des Territoires, leur première convention triennale. Ce partenariat donne une nouvelle dimension à la politique menée par l’établissement en faveur du recrutement et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Dans le cadre de la Conférence national du handicap (CNH) et de la consultation citoyenne « Tous concernés, tous mobilisés », l’État a lancé, en décembre dernier un appel à candidatures afin de labelliser les pratiques exemplaires des acteurs de la société civile. Cet appel est notamment ouvert aux employeurs publics : n’hésitez pas à déposer votre dossier en ligne !

Toute l'équipe du Handi-Pacte Hauts-de-France vous souhaite une excellente année !

Ensemble, continuons à œuvrer pour l'intégration des personnes handicapées dans la Fonction Publique.

 

A compter du 15 janvier 2019, le FIPHFP lance la nouvelle version du catalogue des interventions.

A nouvelle année … nouveau bilan ! La loi régissant l’embauche de travailleurs en situation de handicap évolue, et de nouvelles mesures sont mises en place pour faciliter le recrutement et le maintien dans l’emploi.

Jeudi 10 Janvier, Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ont visité une agence de Pôle emploi de Lille. Elles ont pu rencontrer les équipes et partager l’engagement de la rénovation de l’offre de services de l’agence, destinée aux personnes handicapées et aux employeurs.

Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP, a participé, vendredi 14 décembre, à Lille, à la journée d’études « Travail pour tous - Prévention des inemployabilités et du maintien en activité ». Organisée par la Ville de Lille, cette réunion a réuni des DRH des collectivités territoriales du territoire autour de différentes tables rondes.

La charte des bonnes pratiques a été rédigée avec le groupe des employeurs conventionnés des Hauts de France dans le cadre de la mission Handi-Pacte[1].

Du 19 au 25 Novembre 2018 s'est déroulé la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH). Une des opérations phares pour la région est la manifestation Handi’Hauts’Lympics, portée par l’Agefiph, le FIPHFP, la Ville de Lille et l’Université.

Forte du nombre grandissant d’étudiants en situation de handicap inscrits et accompagnés dans ses écoles membres depuis plusieurs années, la Conférence des grandes écoles a décidé de créer son 1er baromètre du handicap dans les établissements d’enseignement supérieur. 

En 2016, 459 100 travailleurs handicapés sont employés dans les 102 100 établissements assujettis à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH). Cela représente 343 400 équivalents temps plein sur l’année, pour un taux d’emploi direct de 3,5 %, soit +0,1 point par rapport à 2015.

Le vendredi 16 novembre, en préambule à la 22ème Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP, et Valérie Bénéat-Marlier, Directrice Générale de l’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) Lille-Métropole ont signé une première convention triennale.

Dans le cadre d’un partenariat, le FIPHFP et la Fédération Hospitalière de France en Hauts-de-France proposent une offre de service pour accompagner les établissements de la Fonction publique hospitalière dans la gestion de l’insertion et du maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap.

Le décret autorisant aux agents publics le don de congés à un collègue en charge d'une personne handicapée est publié au JO. L'idée d'une participation de l'employeur a été évincée.

Le FIPHFP souhaite favoriser l’accueil de jeunes en situation de handicap en mettant en place, pour les employeurs publics agréés, un traitement accéléré et un préfinancement des actions.